Auf den Spuren der Habsburger

L'église paroissiale St-Peter

L'église paroissiale passa avec ses possessions, grâce à une donation en l'an 969, au couvent d'Einsiedeln que les seigneurs d'Usenberg représentaient en tant que baillis. L'église délabrée fut à nouveau édifiée pendant les années 1773-75 par le maître d'œuvre de la ville de Fribourg Johann Babtist Häring. Elle fut décorée les 10 années suivants, les habitants d'Endingen purent alors enfin s'imposer et engagèrent leurs propres artistes et artisans. C'est ainsi qu'a été réalisé un ouvrage selon le schéma du Vorarlberg, où se mêlent le style rococo, ainsi que le charme et la dignité du style néo-classique: cette association se manifeste très clairement dans les fresques du plafond et l'ornement en stuc qui les entoure. Le célèbre Ferdinand Stieffel réalisa le magnifique orgue baroque. De la substance bâtie au Moyen-Âge, il ne reste que la tour. La plus ancienne cloche du pays de Bade (vers 1230) se trouve dans la cage du clocher.<BR>
St-Peter fut désignée comme l'unique église paroissiale d'Endingen sous la domination badoise au 19e siècle. St-Martin put toutefois conserver son importance en tant qu'église de pèlerinage dédiée à la mère de Dieu avec le «miracle des larmes»; le pèlerinage vécut un nouvel essor dans les années 1930.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)