Auf den Spuren der Habsburger

Brugg

La tour Noire («Schwarzer Turm»)
La tour Noire («Schwarzer Turm»)
© Kant. Denkmalpflege Aarau

Brugg se situe sur la berge de l'Aar, à la porte des eaux de la Suisse, le confluent de la Limmat, la Reuss et de l'Aar. Comme le nom l'indique, la ville naquit à la suite du pont et pour protéger la voie commerciale menant de l'Allemagne du Sud, à travers les hauteurs du Jura, en direction des cols alpins.
Brugg est aujourd'hui un chef-lieu de district en plein développement avec une fonction importante de centre.

L'histoire

600 Des tombes germaniques prouvent l'existence de quelques colons.
1064 Brugg est mentionnée pour la première fois dans un document.
Env. 1200 Fondation de la cité comme tête de pont et lieu de marché proche des Habsbourg.
1232 Le comte Rodolphe II de Habsbourg fait don de l'Ă©glise de Brugg.
1284 Le roi Rodolphe I octroie la plus ancienne charte de la ville transmise.
De 1356 à 1364, la reine Agnès de Hongrie est maîtresse de la ville.
1415 La ville de Brugg devient confédérée.
1529 La ville compte 93 foyers et ainsi tout juste 500 habitants, en l'an 1764, leur nombre a juste doublé.

Raccordement


Brugg est desservie par l'autoroute Bâle - Zürich et par de grandes bretelles.


Brugg est un arrêt de train direct de la ligne du Bözberg entre Zürich et Bâle.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)