Auf den Spuren der Habsburger

Les monastères habsbourgeois

La collégiale de Säckingen
La collégiale de Säckingen.

Une grande part de la puissance seigneuriale des Habsbourg s'appuie sur son pouvoir protecteur laïc exercé sur les biens monastiques. Au XIe siècle, Muri est fondé par les Habsbourg, d'autres monastères, tels que Beromünster, Einsiedeln, Säckingen, Saint-Blaise, ne sont intégrés que plus tardivement à l'avouerie ecclésiastique habsbourgeoise. Königsfelden joue un rôle particulier en tant que lieu de culte et de commémoration du roi Albert Ier, assassiné en ce site en 1308. L'avouerie ecclésiastique engage les Habsbourg à protéger les propriétés monastiques. Les seigneurs s'octroient, en contrepartie, l'exercice des droits seigneuriaux et le prélèvement d'un impôt.

Königsfelden
Königsfelden avec un tombeau habsbourgeois.
Muri, crypte.
Muri, crypte.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)