Auf den Spuren der Habsburger

Habsbourg-Laufenbourg et Neu-Kybourg

Au château de Thoune
L'assassinat d'Eberhard de Neu-Kybourg par son frère, au château de Thoune, 1322 (d'après D. Schilling, vers 1480).

Sous le règne de Rodolphe Ier, deux branches cadettes se détachent de la Maison de Habsbourg: les comtes de Habsbourg-Laufenbourg et de Neu-Kybourg. Ils disposent de leurs propres domaines seigneuriaux et s'efforcent en vain d'affirmer leur autonomie face à la branche principale de la Maison de Habsbourg-Autriche. Les Habsbourg-Laufenbourg obtiennent les biens familiaux du Fricktal, du sud de la Forêt Noire et d'Unterwald. Les Neu-Kybourg reçoivent les possessions héritées des comtes de Kybourg dans la Haute-Argovie avec les centres de Thoune et de Berthoud. Ces deux branches comtales s'éteignent vers 1400. Le Fricktal des Habsbourg-Laufenbourg passe aux Habsbourg d'Autriche, et la possession de Neu-Kybourg est absorbée par le territoire grandissant de la ville de Berne confédérée.

Le château de Berthoud
Le château de Berthoud, résidence des comtes de Neu-Kybourg.
Les monnaies habsbourgeoises
Les monnaies habsbourgeoises (Brakteaten), frappées à Laufenbourg.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)