Auf den Spuren der Habsburger

Le Tyrol et Innsbruck

En 1363, les Habsbourg devinrent par alliance comtes du Tyrol. La richesse du pays, due en particulier aux salines et aux mines d'argent, mais également au trafic transitaire, renfloua les caisses de l'Etat éternellement vides. A plusieurs reprises, des bâtiments représentatifs furent construits à Innsbruck. Mais ce ne fut que sous Maximilien que cette ville devint une résidence fixe et qu'elle reçut également tous les services concernant les pays de Habsbourg-Autriche, formant pour la première fois une administration financière centralisée. C'est ainsi que le point stratégique du Tyrol fut définitivement reporté dans sa partie septentrionale. La participation des Etats provinciaux du Tyrol au gouvernement et à l'administration sous les Habsbourg démontre clairement que les Habsbourg étaient capables d'adopter rapidement les structures seigneuriales du Tyrol. Les méchantes rumeurs sur les maléfiques baillis n'eurent, par conséquent, peu d'écho au Tyrol. En tant que mécènes et promoteurs de culture, les Habsbourg réalisèrent, notamment au Tyrol, des oeuvres impressionnantes, qui subsistent pour la plupart.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)