Auf den Spuren der Habsburger

Les Confédérés causeurs de troubles

Le mur de défense: «Letzimauer»
Le mur de défense, «Letzimauer», de Morgarten, érigé par les Schwyzois après la bataille de Morgarten.

Entre 1315 (Morgarten) et 1499 (guerre de Souabe), aucune guerre n'a été fomentée par les Habsbourg entre les Confédérés et la Maison de Habsbourg-Autriche. Les campagnes de pillage organisées par des groupes de guerriers isolés, les alliances avec des vassaux autrichiens ou tout autre action violente contre des villes autrichiennes, des châteaux forts et des pays apparaissent aux Habsbourg, à juste titre, comme des provocations insoutenables. La seigneurie autrichienne, qui a tenté en vain de mater les Confédérés par la force, s'évertue de trouver des solutions politiques. Face à cette puissance militaire, les Habsbourg doivent se contenter de souscrire à des accords provisoires, sauvegardant ainsi leurs revendications, mais entraînant de fait le maintien des territoires conquis sous les Confédérés.

L'armorial dans la chapelle commémorative de la bataille de Sempach
L'armorial dans la chapelle commémorative de la bataille de Sempach avec les blasons des chevaliers tombés.
La querelle lors de la fête du tir à Constance
La querelle lors de la fête du tir à Constance, due à l'outrage fait à une monnaie lucernoise (la guerre du «Kuhplappart», 1458).

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)