Auf den Spuren der Habsburger

Les méchants Habsbourg - les bons Confédérés

Des intérêts communs et divergents ont marqué les relations entre les Confédérés - qui n'étaient pourtant pas toujours d'accord entre eux - et la Maison des Habsbourg d'Autriche. Les Confédérés étaient cependant conscients qu'il leur était impossible de remettre en question l'Empire et sa puissance. Preuve en est aujourd'hui encore la présence dans plusieurs villes suisses de la couronne impériale surmontée de l'aigle bicéphale. Des raisons essentiellement de politique intérieure firent de la seigneurie autrichienne un ennemi, une menace extérieure omniprésente. Mais cette menace contribuait à créer le minimum d'unité nécessaire à la Confédération pour empêcher l'effondrement de cette alliance si complexe. Au siècle passé encore, l'enlèvement des femmes par les prétendus baillis fut entièrement inventé. Il en est de même du 1er août, célébré comme fête nationale, qui se rapporte à une date présumée de la première alliance contre les Habsbourg. La fin de la guerre froide, en particulier, et l'édification d'une Europe commune ont effacé peu à peu ces faux mythes.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)