Auf den Spuren der Habsburger

Un musée à ne pas manquer

Le couvent des dominicaines d’Unterlinden, érigé au 13e siècle, abrite, depuis 1852, le Musée d’Unterlinden. Plus de 300 000 mille visiteurs par an viennent admirer l’importante collection de tableaux et sculptures du Moyen âge et de la Renaissance rhénans, faisant du musée colmarien le musée le plus visité après le Louvre.

 

L’attraction majeure de ce lieu est sans aucun doute le célèbre Retable d’Issenheim peint entre 1510 et 1516 par Matthias Grünewald, chef d’œuvre absolu de l’art rhénan et pièce majeure de toute la peinture occidentale.

 

La ville possède d’autres musées, comme notamment celui d’Auguste Bartholdi (1834-1904). Situé dans la maison natale de l’auteur de la fameuse « Statue de la Liberté » à New York et du « Lion de Belfort » (place Denfert-Rochereau à Paris), ce musée permet la découverte de l’œuvre du sculpteur alsacien qui d’ailleurs a laissé dans sa ville de nombreuses fontaines et statues.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)