Auf den Spuren der Habsburger

Les Habsbourg fondateurs d'un état moderne

L'hôtel situé au centre de la ville
L'hôtel de la Régence, bâti de 1535 à 1545, est conçu comme un édifice de prestige, situé au centre de la ville.

En 1520, après la mort de leur grand-père Maximilien, les fils de Philippe le Beau d'Autriche et de Jeanne de Castille-Aragon se partagent l'Europe habsbourgeoise. A Charles, l'aîné, la couronne impériale, les possessions venues de leur mère (Espagne, colonies américaines, droits et possessions italiennes) et de leur grand-mère bourguignonne (Franche-Comté, Pays-Bas). A Ferdinand, les Etats provenant de leur grand-père Maximilien: les Etats héréditaires situés en territoire germanique, ainsi que le titre de roi des Romains qu'il porte à partir de 1531. En 1523, l'archiduc Ferdinand Ier promulgue un Edit qui rénove totalement l'organisation administrative de ses Etats tels que Maximilien les avait organisés. Désormais le centre politique est placé auprès de l'archiduc, à Innsbruck. A Ensisheim, siège un conseil de gouvernement, le «Regiment» ou «Regierung», qui rend compte à Innsbruck de toutes les affaires intéressant les pays rhénans des archiducs. Ce gouvernement est perfectionné en 1570 par la création d'une Chambre des comptes (Kammer) chargée des finances et de la gestion des possessions archiducales. Désormais, l'Autriche antérieure fonctionne comme une entité politique, regroupant la Haute Alsace, les territoires souabes, les Villes forestières, le Brisgau, le Fricktal.

En 1584, un atelier monétaire est ouvert à Ensisheim, alimenté en métal précieux par les mines de la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)