Auf den Spuren der Habsburger

Le Passage par l'Arlberg

La voiture et l'antipape Jean XXIII
La voiture de l'antipape Jean XXIII est accidentée près de Klösterle (représentation contemporaine dans la chronique du concile de Constance, par Ulrich Richental).

A l'exemple du pape schismatique, Jean XXIII, se rendant en août 1414 au concile de Constance, tout voyageur empruntant le chemin carrossable de l'Arlberg devait s'attendre à un accident. La carte de Schleh de 1616 n'indique que trois lieux dans le «Kloster Thal», la vallée du monastère, au-dessus de Bludenz. Il s'agit notamment de Braz, Klösterle, qui a donné le nom à la vallée, et Stuben. En comparaison avec les lieux-dits de la vallée du Rhin, il ressort que la circulation dans cette vallée et le franchissement de l'Arlberg étaient précaires. L'expression «les seigneuries devant l'Arlberg», sans doute inventée et utilisée par l'administration autrichienne, prouve que l'Arlberg était considéré, au moins jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, comme une paroi infranchissable.

L'hospice de Saint-Christophe de l'Arlberg
L'hospice de Saint-Christophe de l'Arlberg.
Ancienne carte avec le col de l'Arlberg
Ancienne carte avec le col de l'Arlberg (dans la chronique de G. Schleh de 1616).

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)