Auf den Spuren der Habsburger

Auberge de la Couronne

L'édifice fut construit en 1609-1610 pour loger les officiers de la Maison d'Autriche en poste ä Ensisheim. Il représente parfaitement la période la plus fastueuse de la Renaissance alsacienne, au tout début du XVIIe siècle.
L'ensemble se compose de deux b√Ętiments contigus √† pignons mouvement√©s.

Le b√Ętiment de droite se distingue par un superbe encorbellement. Dans la cour, √† l'arri√®re du b√Ętiment, on trouve une tourelle avec un portail √† pilastres et un escalier en colima√ßon ponctu√© de signes lapidaires. La tourelle est flanqu√©e d'un b√Ętiment datant du XVIIIe si√®cle.

Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, a s√©journ√© dans cette auberge √† la veille de la bataille de Turckheim (5 janvier 1675) o√Ļ il repoussa outre-Rhin les troupes imp√©riales de retour en Alsace.

En 1820, l'auberge aurait abrité un complot bonapartiste mené par Armand Carrel, membre de la société secrète de la Charbonnerie.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)