Auf den Spuren der Habsburger

La vieille ville avec ses tours et ses portes

La tour ronde aux chats
La tour ronde aux chats
© WTG Feldkirch

Des anciennes fortifications de la ville ne subsistent que des restes des remparts. En revanche, toutes les tours et les portes des 15e et 16e siècles s'élèvent encore: la porte de Chur («Churer Tor») (1491), dont la toiture est garnie de pignons en escalier, ainsi que la tour ronde aux chats («Katzenturm») (vers 1500) qui tient son nom du fait que les canons appelés «chats» y étaient conservés sont surtout impressionnantes. Le château d'eau («Wasserturm») (1482) près du pont sur l'Ill, tout comme également la tour aux chats, indiquent de manière héraldique le passé habsbourgeois de Feldkirch avec le blason autrichien à bandes bien visible de loin. Les armoiries des Habsbourg et celles des Montfort coexistent à égalité sur la porte de Chur.
Il faudrait nommer entre autres comme bâtiments profanes importants dans les belles ruelles de la vieille ville: l'ancienne maison Zeug (15e s.), ornée également de remarquables pignons en escalier, la maison des Toggenbourg, la maison Welsberg-Sebner (1452) avec un encorbellement saisissant, la maison Lingg avec sa façade richement peinte par Florus Scheel ou l'ancienne mairie, dont l'entrée est surplombée par un grand blason en relief des Montfort, lui-même entouré d'une abondante décoration héraldique. Feldkirch possède cependant encore bien d'autres maisons patriciennes séculaires qui ont pour la plupart des pignons élevés et dont les auvents se trouvent à angle droit des rues, ce qui produit et renforce l'homogénéité de la physionomie de la cité médiévale.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)