Auf den Spuren der Habsburger

Le monastère de Weingarten («Kloster»)

© GWS GmbH, Basel

Le monastère a été consacré à Saint Martin et Saint Oswald. De fastueux édifices baroques dominent aujourd'hui le mont Martin, puisque l'ancien couvent roman a été complètement rénové, surtout sous la direction de l'abbé Sebastian Hyller au 18e siècle. Les ambitieux plans de Hyller restèrent, en ce qui concerne l'église, sous forme de fragments un peu comparables à l'imposant fragment de Sienne. La plus grande église baroque d'Allemagne (1715-1724), dont le plan de base renvoie à St Pierre de Rome, en est toutefois surgie.
La basilique est un bâtiment central en croix avec un dôme supporté par un tambour et diverge ainsi des habitudes de construction de la région. Les maîtres d'œuvres de Bavière et du Vorarlberg donnèrent à l'édifice son caractère, Peter Thumb et Kaspar Moosbrugger contribuèrent entre autres également au «projet concerté». L'architecte de la cour de Stuttgart Donato G. Frisoni s'occupa de l'achèvement.
Nous devons la décoration intérieure aux meilleurs artistes de l'époque, ainsi les stucs à Schmuzer de l'école de Wessobronn, les fresques des voûtes aux teintes claires et variées à Côme Asam, les statues d'autel à Diego Carlone, la grille du chœur au serrurier Paul Norz et les stalles prodigieusement riches à Joseph Feuchtmayer et à Johannes Heel. L'orgue de Gabler fait encore partie de la décoration faite avec art de l'église et fascine les auditeurs avec ses 6666 tuyaux et ses 66 registres; une particularité est la «vox humana», le registre imitant la voix humaine.
D'autres joyaux du mont Martin sont l'édifice au nord du château (bâtiment de la prélature, achevé en 1740) et la halle aux grains à l'extrémité méridionale de la cour, autrefois grenier à grains et cellier, aujourd'hui bibliothèque de l'institut universitaire de pédagogie. Il ne faut pas oublier également la précieuse enluminure des moines, aux joyaux desquels on compte le sacramentaire de Berthold réalisé en 1217 ou le manuscrit des chansons de Weingarten, qui devint le prédécesseur du manuscrit des chansons de Manesse.

Messes ouvertes à tous.
Les visites sont réservées uniquement aux groupes, l'inscription auprès du presbytère cath. de St Martin est indispensable.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)