Auf den Spuren der Habsburger

Accueil > Excursions > Jadis, un endroit «d'anarchie confortable »: le Brisgau en Forêt-Noire

Comment un ancien «îlot de sauvagerie» devint un eldorado pour les bricoleurs


© Tourismus Südlicher Schwarzwald

Les Romains la qualifièrent autrefois d' “îlot de sauvagerie“: la Forêt-Noire leur fit un effet si naturel qu'à leur avis «seul celui y naissait pouvait décider d'y vivre», ainsi qu'un chroniqueur le décrivit une fois. Même si l'aspect sauvage a été entre temps un peu maîtrisé: une excursion à travers la Forêt-Noire peut encore aujourd'hui être un évènement. Et ce surtout non seulement lorsque les points forts de l'histoire se trouvent au programme, mais aussi les détails peu connus et les épisodes oubliés de la forêt et de ses habitants.
Nous vous conduisons à travers l'ancien territoire de l'Autriche antérieure dans la gorge de Ravenna, au dôme de St Blasien, dans la gorge de la Wutach et à l'église du monastère de St Peter. Nous vous montrons pourquoi l'ancien mode de construction des fermes de Forêt-Noire fascinent également encore les architectes d'aujourd'hui et nous vous racontons les dures conditions de vie qui firent des habitants de la Forêt-Noire des artisans et des bricoleurs créatifs. À l'auberge “Sternen“ dans le Val d'enfer, vous apprenez quelque chose de curieux sur cet ancien chemin qui reliait Fribourg à la Forêt-Noire et au lac de Constance. Des siècles durant, les postillons de montée exercèrent ici leur activité aventureuse. À St Blasien, la troisième plus grande église à coupole d'Europe et l'histoire mouvementée du monastère bénédiction de St Blasien sont au centre de l'intérêt. Nous atteignons St Peter dont le monastère est un joyau baroque de la Forêt-Noire par une route panoramique qui passe par la gorge de la Wutach et St Märgen.

Die Reiseroute

© GeoGrafik, Axel Bengsch

Le Val d'enfer ("Höllental")


© J. Scheck VISTATour

Les contrastes des paysages des lieux du Val d'enfer impressionnent encore aujourd'hui la plupart des voyageurs. Le premier tronçon du trajet entre Fribourg en Brisgau et Hinterzarten qui passe par le Val d'enfer mène à travers le territoire des seigneurs de Sickingen qui avaient pris en l'an 1568 le “pouvoir sur la forêt“. Leurs agissements montrent de manière exemplaire que les habitants du Brisgau n'étaient pas seulement des Autrichiens, mais qu'ils possédaient aussi un certain statut particulier avec une large indépendance en tant que sujets de nombreuses petites seigneuries – un état qu'Eberhard Gothein qualifia une fois de “confortable anarchie“. On trouve encore aujourd'hui le long de la route principale dans de nombreuses chapelles ou de petits monuments un peu négligés des signes de la suprématie des Sickinger.

L'ancienne hôtellerie de montagne «zum Sternen» dans le Val d'enfer

L'ancienne hôtellerie de montagne «zum Sternen»
L'ancienne hôtellerie de montagne «zum Sternen»
© J. Scheck VISTATour

Avec un peu de fantaisie, il est possible de se représenter à l'auberge “Sternen“ le travail aventureux des postillons de montée qui organisaient le renfort. C'est là que se trouve également la plus ancienne église de la Haute Forêt-Noire, St Oswald, qui possède comme rare particularité un ossuaire. Un détour à pied dans la gorge de Ravenna donne une impression de l'ancienne “sauvagerie“ de la Forêt-Noire.
Celui qui autrefois, venant de Fribourg avec le coche, voulait se rendre au lac de Constance devait faire une halte forcée à l'auberge “Sternen”: l'auberge était une des hôtelleries typiques des régions montagneuses qui se trouvaient au début et à la fin des tronçons escarpés du parcours. Elles assuraient l'infrastructure pour venir à bout des tronçons escarpés et tenaient prêts des chevaux de renfort qui étaient logés dans de grandes écuries et qui pouvaient être loués par le voyageur avec le personnel accompagnateur. Les relations entre les postillons de montée étaient souvent très rudes, en correspondance avec la dureté de cette activité.

Falkensteig à l'entrée du Val d'enfer

Falkensteig à l'entrée du Val d'enfer en 1906
Falkensteig à l'entrée du Val d'enfer en 1906
© J. Scheck VISTATour

La construction de la ligne ferroviaire du Val d'enfer entre 1884 et 1887 fut une étape importante pour la mise en valeur de la région. Le hameau de Falkensteig se développa jusqu'à devenir une petite agglomération commerciale. Le trafic à grande distance dévale aujourd'hui la route nationale 31; autrefois, on pouvait encore se promener sur la route.

St Blasien

Une spécialité: la fabrication de verre et sa transformation
Une spécialité: la fabrication de verre et sa transformation
© J. Scheck VISTATour

Les moines du monastère de St Blasien firent partie des pionniers de la mise en valeur de la Forêt-Noire. De pieux ermites arrivèrent déjà en l'an 850 dans la forêt vierge autrefois presque impénétrable et adoptèrent les règles bénédictines. Le monastère gagna très tôt l'influence et le pouvoir d'un grand domaine seigneurial. Le placement sous la domination de la maison des Habsbourg en l'an 1370 mena à une résistance ouverte des “gens de la forêt”.
L'église à coupole consacrée en 1783 et bâtie sous la direction du prince-abbé Martin Gerber par Michel d'Ixnard est une des plus grandes d'Europe et est un exemple intéressant de la transition entre les styles baroque et néo-classique. Ce qui suivit est à peine imaginable aujourd'hui: après la dissolution du monastère, les édifices autrefois consacrés servirent temporairement de fabrique d'armes et de filature et devinrent un phénomène extrêmement remarquable des débuts de l'industrialisation. L'établissement employait en 1821 déjà 800 (!) ouvriers; il parvint en 1827 au statut de propre commune.

La charbonnière

Le charbonnier au travail
Le charbonnier au travail
© J. Scheck VISTATour

La vie dans la Forêt-Noire fut assez souvent une lutte pour survivre pour les religieux, comme pour les paysans: les longs hivers et le faible rendement de la terre obligèrent les colons à se créer un second moyen de subsistance avec l'artisanat et le commerce. La fabrication de verre et le métier de charbonnier firent partie des “activités forestières“ typiques et largement répandues.

La gorge de la Wutach

Presque comme en forêt vierge
Presque comme en forêt vierge
© J. Scheck VISTATour

La gorge de la Wutach est un intéressant phénomène naturel géologique. Lors d'une courte promenade, vous apprenez les détails de la situation actuelle de la forêt et ferez connaissance des particularités géographiques de la Forêt-Noire.
La végétation de la gorge de la Wutach donne une petite impression de l'ancien caractère de la Forêt-Noire en tant que forêt vierge.

St Peter

La brasserie de 1855
La brasserie de 1855
© J. Scheck VISTATour

St Peter, l'ancien monastère de la maison des Zähringer, se plaça en l'an 1528 sous la “bienveillance autrichienne“. L'église du monastère rebâtie en 1724-1727 est une première œuvre remarquable de Peter Thumb. Une particularité est le cycle des statues profanes des fondateurs qui fait de l'intérieur de l'église une “salle princière“. Une visite guidée de la bibliothèque (en option) fait partie des “régals“ d'une excursion en Forêt-Noire. Vous appréciez ensuite depuis Lindenberg la vue panoramique sur la vallée de la Dreisam. La "brasserie" fut fondée en 1855 dans la cour du monastère de St Peter. Elle aida peut-être un peu les habitants du grand séminaire séjournant ici à supporter l'ancien isolement du lieu.

Nos prestations:

  • Organisation compétente de l'excursion par un intervenant spécialement formé de VISTAtour
    Début de l'excursion à Fribourg en Br.
  • Voyage en car.

Options:

Mise à disposition d'un autocar moderne
Visite de la bibliothèque du monastère de St Peter
Début de l'excursion depuis un autre point de départ que Fribourg en Br.
Trajet individuel d'arrivée et de retour, le cas échéant

Visites guidées par VISAtour et excursions en Forêt-Noire

Brombergstr. 41
D-79102 Freiburg im Breisgau
0049 - 0049 - 701943
0049 - 0049 - 701943
vistatour@web.de
http://www.vistatour.de

Dates:

Vous pouvez décider vous-mêmes en tant que groupe privé de votre date de voyage.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)