Auf den Spuren der Habsburger

Les châteaux et les résidences seigneuriales

Au Moyen Age, la construction de châteaux forts était réservée à la noblesse. Le Rhin supérieur connut également une intense activité constructive, à laquelle les Habsbourg ne participaient cepandant que modérément, car ils pouvaient s'approprier les châteaux d'autres familles. Au XIIIe siècle, le confort des villes était de plus en plus apprécié et recherché. Les villes offraient en outre une vie sociale plus riche, car elles constituaient les véritables centres de la culture chevaleresque de la noblesse. Les châteaux forts furent abandonnés pour servir à la noblesse de fonction (baillis, ministeriales) de logis et de sièges administratifs. Même le château de Habsbourg, occupé par deux logis de représentation, fut déserté par la famille quelques décennies plus tard. Puis, au cours du Moyen Age, les châteaux forts furent peu à peu complètement délaissés, essentiellement pour des motifs de pacification.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)