Auf den Spuren der Habsburger

Gertrude de Hohenberg

La petite ville de Brugg en Argovie
La comtesse Gertrude a résidé pendant de nombreuses années dans la petite ville de Brugg en Argovie. Au premier plan se trouve le monastère de Königsfelden qui a été érigé par les Habsbourg en 1308 à la mémoire de son fils Albert assassiné.

La comtesse Gertrude de Hohenberg est issue d'une famille de Souabe. En épousant Rodolphe, elle se lie à un homme ambitieux qui a fait ses preuves comme chevalier dans des tournois et des campagnes. Elle apporte en dot la propriété du Val de Villé en Alsace, qui complète avantageusement le patrimoine des Habsbourg. Gertrude possède toutes les vertus d'une dame de la noblesse. Elle est bienfaisante et magnanime, même face à ses ennemis. En tant qu'épouse, elle donne onze enfants à Rodolphe. Après plus de deux décennies de vie comme comtesse de Habsbourg, elle est couronnée reine aux côtés de son époux en 1273 et s'appelle, dès lors, reine Anne. En 1281, sur son lit de mort à Vienne, elle émet le voeu d'être enterrée dans la cathédrale de Bâle. Elle prouve ainsi sa bonté souveraine face à cette ville qui a affligé Rodolphe de guerres et de querelles.

La dalle funéraire dans la cathédrale de Bâle
La dalle funéraire de la reine Anne et de son fils Charles dans la cathédrale de Bâle. Le corps d'Anne fut embaumé et transporté dans un cortège solennel de Vienne à Bâle.

EN IMAGES

Représentation du premier duc d'Autriche dès 1156, Henri Jasomirgott. (Vitrail, Zisterzienserabtei Stift Heiligenkreuz, A-Heiligenkreuz)

Top 5

(Kopie 5)